La Forêt de Vohimana


 
[+]
[+]
[+]
[+]
[+]
[+]
[+]
[+]
[+]
[+]

 

Notre partenaire l’ONG L’Homme et l’environnement propose aux communautés locales des options alternatives de gestion des ressources naturelles qui sont économiquement et écologiquement durables.

Protéger la forêt et faire participer les villageois à leur propre développement au travers des ressources issues de la forêt, tels sont les mots clés de l’écotourisme solidaire et durable.
Les projets :
* intensification agricole de la culture des plantes à huiles essentielles
* exploitation rationnelle des plantes médicinales
* écotourisme

C’est un tourisme communautaire et participatif : chaque habitant peut ainsi s’impliquer dans le programme écotourisme et être rémunéré pour sa prestation Mais l’écotourisme doit rester un revenu d’appoint, l’agriculture demeurant pour la plupart l’activité principale .
 

LES POINTS FORTS


La Forêt de Vohimana, sur 1600 ha à 3 heures de route à l’Est de la capitale. Visites à faire :

* 20 km de sentiers balisés à travers villages et forêt malgache
* Découverte de la faune et de la flore locales : lémuriens dont l’Indri, oiseaux endémiques, plantes médicinales
* Découverte des activités de l’ONG
* Découverte des activités traditionnelles des communautés villageoises : pêche en rivière, artisanat, récolte de miel,...
* Distillation des huiles essentielles
* Hébergement au relais du Naturaliste, entièrement géré par les habitants du site
* Baignade dans les cascades ou les nombreuses piscines naturelles de la réserve.

La Forêt de Vohibola, forêt humide de l’Est près du canal des Pangalanes Visites à faire :

* Découverte de la faune et de la flore endémique
* découverte des activités traditionnelles : la pêche en mer et dans le canal, artisanat local
* visite de la distillerie
* visite de la pépinière

cataco